Performances sportives

Café et sport : le café stimule-t-il le métabolisme ?

Les athlètes apprécient la caféine pour la stimulation du cerveau et l’aide à la concentration. Ils la consomment sous forme de café, mais aussi de gel ou de boissons caféinées type Red Bull.

Près de 74 études ont observé les effets de la caféine sur l’endurance des sportifs et sur les exercices plus courts et plus intenses. La majorité d’entre elles conclut que la caféine a bien un effet positif sur la performance, voire rend l’effort plus aisé (6% des cas). La performance se manifeste surtout dans les exercices longs (endurance), et est négligeable chez les sprinteurs.

Elle se manifeste surtout chez les buveurs « rares » de café, les autres ayant développé une tolérance.

Mais gardez en tête que ces études ne sont qu’une moyenne. Chaque personne est différente : testez la réaction de votre propre corps. Vous ne voulez pas avoir envie d’aller subitement aux toilettes en pleine compétition ! Et buvez majoritairement de l’eau, c’est une valeur sûre !

Un risque de déshydratation pour le sportif ?

Certains sportifs apprécient l’effet stimulant de la caféine pendant leurs entraînements et une compétition, mais qu’en est-il de l’effet duirétique ? La déshydratation est-elle un effet secondaire plus important de la prise de café.

À dose modérée, la caféine ne déshydrate pas. Les études sur le volume d’urine n’ont rien constaté en ce sens, sur une dose de 100 mg par jour de caféine.

Alors, pourquoi certaines personnes estiment que la caféine déshydrate ?

Car ils se basent sur une étude partielle, biaisée car elle ne tenait pas compte du cycle complet (24 heures) mais seulement des heures qui suivent la prise de café. En outre, elle se contentait des valeurs absolues urinées après une forte prise de café, sans les comparer à une prise équivalente d’eau (qui aurait probablement eu le même effet) : forcément, quand on boit, on urine. Il n’est pas dit que ce soit à cause du café, mais simplement à cause du liquide ingéré.

En conclusion, il n’y a pas à craindre de déshydratation pour un sportif qui consommerait une ou deux tasses de café avant une compétition.

Et le café vert ?

Le café vert est-il meilleur que le café torréfié pour les sportifs ? L’effet principal est lié au taux de caféine, supérieur dans le café vert car non détruit par la torréfaction.

Si l’on part du principe que les composés chimiques complexes, les saveurs et arômes subtils du café n’ont pas d’importance pour le sportif qui recherche la performance, alors le café vert offre une meilleure alternative que le café torréfié à cet égard.

Beaucoup de pratiquants de la musculation utilisent des compléments alimentaires intégrant du café vert, qui mêlent café vert et autres stimulants spécialement étudiés pour la performance sportive.

Available for Amazon Prime